Edito de Jean-Loup Castera

 

Les Pouvoirs publics ont pris des mesures qui vont dans le bon sens, même si les résultats tardent à se manifester. L’opinion publique est désormais consciente qu’il faut faire des réformes. Il n’est plus possible de financer des promesses démagogiques avec la dette.

Il faut réduire la part du PIB consacrée aux dépenses publiques, rétablir les comptes déficitaires de notre système de retraite, de notre assurance chômage et de notre assurance maladie.

Il faut aussi accentuer la baisse de la fiscalité qui pèse sur les entreprises, alléger le coût du travail, simplifier la réglementation devenue intenable avec ses 85 codes et plus de 400.000 normes.

A cet égard, la Loi Macron, en libérant l’activité, va contribuer à fortifier l’économie de notre pays.

Avec détermination et courage, en s’appuyant sur les chefs d’entreprises engagés, les Pouvoirs publics doivent résolument tenir le cap.L’union faisant la force, ce n’est qu’ensemble que nous pourrons inverser la situation.Le Monde ne nous attend pas ; nous devons nous adapter.

L’emploi doit rester au cœur de l’action des chefs d’Entreprises dans les Hauts de Seine. Il est de notre responsabilité, plus que jamais de nous mobiliser à cette fin.

Nous avons le devoir de promouvoir l’employabilité de nos salariés, afin d’accroître les compétences des hommes et des femmes qui contribuent au développement de nos entreprises.Les réformes en matière de formations professionnelles faciliteront cette démarche.

Il nous faut réhabiliter la culture du travail et la prise de risques ; inculquer une mentalité de conquérants à l’international à nos dirigeants de PME dans les Hauts de seine contribuera également à atteindre ce but ; le marché mondial offre d’immenses opportunités, à condition que nous soyons compétitifs et que nous ayons la bonne méthodologie.

A l’aube de cette nouvelle année, soyons confiants, déterminés et offensifs ; bâtissons une économie forte qui donne envie à nos enfants de fertiliser de leurs talents leur beau pays plutôt que de le quitter.

Chers Adhérents, dans le département du 92 nous sommes sur un territoire aux multiples atouts : résolument, saisissons notre chance avec courage, audace, persévérance.

Ces dernières années ont été difficiles sur le plan économique ; cependant, nos entreprises ont été remarquables dans leurs engagements et leur patriotisme. Dans ce contexte, la Maison des Entreprises des Hauts de Seine a été présente à vos côtés pour vous informer, vous accompagner et vous conseiller.

En 2015, nos équipes continueront à se battre à vos côtés. A l’échelon départemental dans les Hauts de Seine, au niveau national comme à l’international nous serons le partenaire de votre réussite. Nous ferons en sorte que la Maison des Entreprises reste la maison des acteurs de l’économie, un lieu d’échange de bonnes pratiques, de partages d’expériences.

Dans cet esprit, les débats qui vont s’ouvrir dans le cadre du paritarisme doivent être à la hauteur des enjeux : réalistes, résolument réformistes, sans aucune démagogie avec pour objectif principal : renforcer la compétitivité de notre économie.

Jean Loup CASTERA
Président